l’essai de l’Audi TT S line TDI 170 chevaux

Audi TT S line TDI

Apparu il y à maintenant 10 ans, l’Audi TT revient avec un habillage plus fin et surtout une nouvelle version au moteur TDI diesel. C’est d’ailleurs qu’en 2008 que la marque Allemande a opté pour un diesel sur son coupé sportif. L’Audi TT a donc toujours autant de charme, un joli profil galbé d’une jolie jupe et un bel aileron à l’arrière qui se déploie à une certaine vitesse. Bref, l’Audi TT est toujours au goût du jour.

A bord, la position de conduite est basse, la garde au toit réduite, les sièges enveloppant, on sent de suite que nous sommes dans une sportive. Dans cet essai vous allez découvrir l’Audi TT S line avec le pack Sport cuir. Tout est au rendez vous sauf le détecteur de pluie et de luminosité. La climatisation est automatique mais il n’y a pas de réglage bizone. Les finitions sont irréprochables, on voit de suite que nous sommes dans une vraie voiture Allemande digne de ce nom. Le moteur diesel soit un 2,0l TDI de 170 chevaux à une belle voie roque mais manque un peu de couple sous les 2000 tr/min. Le 0 à 100 est avalé en 7,5s avec une consommation mixte de 5,3 litres pour 139gr de CO2 par kilomètre, ce qui est largement raisonnable. Notons juste que le malus est à 0€. Le couple moteur est donc de 350 Nm disponible à partir de 1750 tr/min. Enfin, question tenu de route, l’Audi TT est une voiture plaqué sur le bitume grâce à son châssis sport.

A l’arrière, 2 places d’appoints seulement. Des fixations Isofix sont en option à 50€ pour attacher un sièges auto, et le volume de coffre est relativement moyen pour un véhicule de se gabarit. Un peu néanmoins gagner du volume en enlevant le cache bagages et en rabattant les sièges arrières. L’Audi TT ne possède pas de roue de secours mais plutôt d’un kit anti-crevaison.

En conclusion, bien que le diesel n’égale pas les versions essences de l’Audi TT, on retrouve une consommation mesurée avec pas mal de performances. Le prix quant à lui de cette version diesel est de 38890€.