Les voitures hybrides, où en sommes-nous ?

Le marché des ventes de véhicules se trouve globalement en baisse en France. Mais les ventes de voitures propres se portent très bien. Ces véhicules hybrides, électriques et GPL constitueraient-ils une nouvelle voie pour l’industrie automobile ? Etat des lieux.

Augmentation des ventes de véhicules propres

Voitures hybrides & électriques : marché, avenir et assuranceDe façon générale, les ventes de véhicules sont en baisse constante. L’année 2013 fut particulièrement noire pour le secteur avec près de 5,7% en données brutes, ce qui correspond à 1,79 million d’unités, selon le comité français des constructeurs d’automobiles. Mais dans le secteur des voitures propres, la situation est toute autre. En effet selon l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), 46.785 véhicules hybrides ont été vendus en 2013 32 799 hybrides essence et 13 986 hybrides diesel, soit une augmentation de 74 % par rapport à 2012. En 2013 les voitures électriques ont elles aussi connu une augmentation de 73% par rapport à 2012.

Les voitures propres de Toyota

Le patron de Toyota, Pascal Rush, expliquait récemment qu’en France “où le marché était en baisse pour la quatrième année consécutive, Toyota a particulièrement bien tiré son épingle du jeu ». En 2013, malgré une situation économique compliquée, Toyota a vu son chiffre d’affaires augmenter de 13,5 % et ses ventes de 5 % dans un marché global qui reculait de 6 %. Cette progression des ventes s’expliquerait en partie par les bons résultats des voitures hybrides de la marque. Pascal Rush poursuit : « en 2012, elles représentaient 20 % de nos ventes et 39 % en 2013 ! Je pense que d’ici quatre ou cinq ans une voiture Toyota sur deux vendue en France sera hybride ».

Une assurance indispensable

Il est indispensable de souscrire à une assurance pour ce type de véhicule, comme pour tout type de véhicule motorisé. C’est d’ailleurs ce que conseille Groupama qui rappelle que la loi impose à tout propriétaire d’un « véhicule terrestre à moteur » de l’assurer avant de circuler. Il faut au moins une assurance de responsabilité civile pour couvrir les dommages causés à autrui en cas d’accident. Dans tous les cas, il est conseillé de regarder en détail les différentes garanties d’assistance, pour être certain de bénéficier des meilleurs avantages, et demander conseil à un professionnel de l’assurance.